Pour pouvoir influer sur l’avenir de notre massif forestier, nous avons besoin de votre soutien. Adhérez à UfdH, participez à nos Assemblées Générales, participez à nos diverses activités, et le cas échéant, participez à nos protestations.Téléchargez notre Bulletin d’adhésion

Informations ponctuelles

12 janvier 2018

De nouveau une dérive d’un équipage de chasse à courre, institution pourtant si prompte à communiquer sur une éthique et des traditions séculaires. La vidéo qui suit va cependant à l’encontre de cette communication.

Voir la vidéo

Archives

Un rappel d’événements plus anciens: l’incident de chasse de 2014:


2016

La chasse aux grands cervidés

Tirer un cerf va coûter moins cher aux chasseurs de Picardie ! Jusqu’à présent, les chasseurs qui voulaient tirer un cerf dans notre région devaient en acheter le droit, pour un montant allant jusqu’à 5000€ auprès de l’ONF. Aujourd’hui, ce droit ne leur coûtera plus que 1200€ maximum: l’Office National des Forêts a décidé d’harmoniser le prix des bracelets pour les cervidés. C’est surtout dans l’Oise qu’est chassé le cerf, et l’ONF justifie cette harmonisation du prix des bracelets par un nombre important de cerfs dans les forêts de Picardie. Des cerfs qui abîmeraient les jeunes pousses d’arbres. Or le bois représente 70% des revenus de l’Office National.
Par cette décision, l’ONF signe sans doute la fin de la présence des grands cervidés en forêt. On peut cependant se rappeler que la population de cervidés était bien plus importante il y a une vingtaine d’années, et que la forêt se portait bien mieux qu’aujourd’hui. On peut donc à la fois s’inquiéter de cette décision de tarification, et s’interroger sur ce qui est le plus agressif pour la forêt: les cervidés ou l’ONF….